Rechercher
  • L. Blondel

Marques et influenceurs : comment mener à bien le partenariat ?




Les partenariats entre marques et influenceurs sont très prisés depuis quelques années, et d’autant plus avec l’essor de certains réseaux sociaux comme Instagram ou Tik Tok. Inutile de rappeler l’intérêt de ce type de partenariat pour une marque : développer sa notoriété, booster l’engagement sur ses réseaux sociaux, augmenter le trafic sur son site marchand, et in fine : vendre plus ! Pour un influenceur, l’enjeu est de proposer un contenu toujours plus attrayant et varié à sa communauté, et de s’associer à des marques qui lui permettront de booster la portée de ses publications. En somme, c’est du gagnant-gagnant ! Encore faut-il savoir identifier les besoins, choisir les bons influenceurs et savoir être subtile dans sa démarche…



Qu’est-ce qui freine la collaboration et son efficacité ?


Le manque de pertinence Côté influenceurs : Votre communauté vous suit pour vous, votre personnalité et votre sincérité. Votre communauté se sent comme un ami à qui vous racontez vos passions. Si vous acceptez tout et mettez en avant n’importe quelle marque, votre contenu sera moins intéressant et moins authentique. Sélectionnez des marques qui portent les mêmes valeurs que vous et qui vous permettront de créer du contenu intéressant.


Côté marque : Si vous choisissez de faire un partenariat influenceur avec l’instagrameur le plus tendance du moment qui compte 1 million d’abonnés, mais que son audience ne s’intéressera en rien à votre offre ou votre produit, à quoi bon ? Faites une veille influenceurs en amont, renseignez-vous sur l’audience de vos futurs partenaires : ils seront capables de donner des précisions sur l’âge, la géolocalisation…


Le manque d’équilibre Un problème récurrent chez les marques dans la mise en place de partenariats avec des influenceurs, c’est le manque de dotation / compensation. Si vos managers vous laissent peu de budget, rappelez-leur ce que coûtait un 4x3 publicitaire perché au bord d’une route où le calcul des ROI était quelque peu incertain (qui a dit que les automobilistes regardaient vraiment votre panneau publicitaire sur le coin de la route ?)… Dites-vous qu’un influenceur sera capable de justifier du nombre de personnes touchées par publication, du nombre de clics sur le lien cliquable, du nombre de vues sur une vidéo… En somme, ne faites pas « la pince », proposez une opération « gagnant-gagnant ». L’influenceur offre une visibilité supplémentaire à votre marque et à vos réseaux sociaux, cela doit se valoriser. L’influenceur va prendre du temps pour créer des contenus pour votre marque, là encore, cela doit se valoriser. Sinon, l’influenceur ne donnera pas suite au partenariat, ou il le fera, mais vous aurez des apparitions minimes par rapport à vos concurrents sur les réseaux de vos partenaires.

Le manque de transparence

Les jeunes générations, suivies des autres, se sont détournées des médias traditionnels car elles se sentaient trop noyées par les campagnes publicitaires. Elles sont venues chercher sur les réseaux sociaux et auprès des influenceurs des contenus plus authentiques, loin des publicités télévisées. Mais le schéma « publicitaire » est en train de se reproduire maladroitement avec les réseaux sociaux : « les pratiques actuelles qui manquent de transparence reproduisent exactement le même schéma : selon un test de la Federal Trade Commission (FTC), la grande majorité des utilisateurs change d’avis sur un produit lorsqu’ils apprennent que le post qui le met en scène est financé par la marque »

La solution ? Demandez à vos partenaires influenceurs d’énoncer clairement qu’il s’agit d’un partenariat avec une marque. Jouez la carte de la transparence de A à Z. Travaillez avec l’influenceur sur un contenu intéressant et authentique. Peut-être même que c’est l’occasion de faire apparaître le « behind-the-scene » de votre entreprise, cela ne rendra la marque que plus sympathique aux yeux des mobinautes.


Vous souhaitez un accompagnement pour mener à bien vos relations influenceurs ? Contactez-nous : csorbier@c-commevous.com

7 vues0 commentaire