Rechercher
  • C. Sorbier

Relations presse et influenceurs, un mariage heureux !

Il est loin le temps où les médias et les influenceurs apparaissaient comme des concurrents. Aujourd’hui, l’évolution des outils web a redéfini le cadre de travail des professionnels de la communication : pour réussir à toucher et engager sa cible finale, il faut allier à la fois la presse traditionnelle qui se réinvente et les influenceurs dans sa stratégie.


Comment réussir sa stratégie de relations presse digitales ?



Presse : du vertical à l’horizontal


Auparavant, les relations presse consistaient à transmettre une information à des journalistes ciblés pour que ceux-ci la relaient tout simplement au plus grand nombre. L’avènement du web a fait muter le métier des attachés de presse qui désormais diffusent l’information aux médias dans le but de les informer certes, mais également de générer du trafic et de l’audience en magasin ou sur le site du client. La communication est devenue horizontale : chaque individu peut participer à la mise en valeur d’une marque ou d’un produit. Ainsi, qu’il s’agisse des médias, des agences de relations presse, des marques, des influenceurs… l’objectif est de créer de l’interaction, de l’engagement avec la cible finale.


Journalistes et Influenceurs : comment travailler avec eux ?


Les médias traditionnels se sont quasiment tous orientés vers une diffusion de l’information online. Ainsi, on peut lire des contenus sur des webzines qui ont elles-mêmes une page de blog et leurs réseaux sociaux. Au même titre que les influenceurs, les médias ont une mission de création de lien entre la marque et les internautes/consommateurs.

Ainsi, envoyer des communiqués de presse aux allures de fiches produits à des journalistes ou influenceurs, cela n’aura pas l’impact escompté. Les agences de relations presse et communicants doivent penser ENGAGEMENT CLIENT FINAL lorsqu’ils proposent une information, un contenu, un dispositif :

  1. Proposer des dispositifs de partenariats ludiques et interactifs : jeux concours, codes promo à relayer, nouveaux parcours clients 3D à tester, contenus gaming, podcast… En bref, des dispositifs qui séduiront le journaliste ou l’influenceur, et qui seront parfaits à relayer auprès de consommateurs en quête de divertissement sur le web.

  2. S’appuyer sur un ambassadeur ou une ambassadrice influenceur(se) qui représentera la marque dans les médias et médias sociaux (la combinaison gagnante médias/influenceurs)

  3. Savoir ajuster son relationnel selon qu’on s’adresse à un journaliste ou à un influenceur : tous deux vont privilégier les contacts de long terme, mais chacun à ses attentes dans la relation qu’il entretient avec l’agence de relations presse ou la marque (si c’est traité en direct par un service communication interne).

  4. Toucher l’un grâce à l’autre : Les journalistes sont énormément sur les réseaux sociaux puisqu’ils y font une veille régulière. Ainsi, une information diffusée par la marque ou son agence de relations presse via les réseaux sociaux et amplifiée par un partenariat influenceur atteindra deux fois plus vite le flux d’actualités que les journalistes consultent.

  5. Multiplier ses canaux de communication en tant que communicant souhaitant s’adresser aux journalistes et influenceurs : les outils de recherche d’informations des journalistes ont évolué, et tout comme les influenceurs, ils passent du temps sur le web et les réseaux sociaux. Le communiqué de presse reste l’outil privilégié des journalistes, il faut conserver cet outil. Ceci étant dit, il est très pertinent de relayer l’information du communiqué de presse également sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Linkedin pour cibler les journalistes (ce qui implique d’avoir construit une communauté sur vos réseaux sociaux Twitter et Linkedin composée de journalistes et influenceurs).


En résumé, pensez communication horizontale et pensez à l’objectif d’engagement !

12 vues0 commentaire